« stop au béton » : une chance pour la société de demain

09-01-2017

À la fin de l'année dernière, le gouvernement flamand a trouvé un accord sur sa politique urbanistique, appelée « Stop au béton ». Dès 2040, plus aucun espace supplémentaire ne pourra être bâti et la prise d’occupation sera limitée dès 2025 à trois hectares par jour. À titre de comparaison, notons qu’aujourd’hui encore, six hectares d’espace ouvert sont encore complètement bâtis tous les jours.

À cette fin, la Flandre supprime une série de zones d’extension résidentielle dotées de terrains à bâtir en réserve.  Pour augmenter la viabilité de son territoire, la Flandre souhaite encourager les gens à vivre « plus petit », surtout dans les noyaux urbains et villageois.

Courtrai a d’ores et déjà mis en œuvre la politique du « Stop au béton ». Des zones résidentielles vont être supprimées et les gens vont être incités à aller vivre dans la ville, laquelle va également miser sur une politique de travaux urbains. Le projet K-Tower à Courtrai est un bel exemple d'habitat agréable en plein centre-ville, où il est possible de disposer d'espace sans rien sacrifier à la qualité.

Au sein de Groep Van Roey, nous misons depuis des années sur la création dans les noyaux urbains et villageois d’environnements agréables, vivables et durables intégrant les fonctions principales. L’intégration de l'ensemble de ces fonctions permet en effet de résoudre le problème de la mobilité, ce qui augmente considérablement la qualité de vie.

Vous pouvez découvrir ici nos très nombreuses réalisations. N’hésitez pas non plus à nous contacter pour plus d'informations.