DES PERSONNES SOUFFRANT DE DÉMENCE CHEZ ELLES, DANS UNE PETITE COMMUNAUTÉ RÉSIDENTIELLE

26-10-2018

Dans une société confrontée au défi du vieillissement, nous réfléchissons avec notre groupe à la manière dont nous pouvons à l’avenir contribuer à organiser les soins autrement et à la façon dont nous pouvons continuer à faire la différence dans l’existence des gens. Le projet résidentiel à petite échelle Schoolstraat 41 en est un bel exemple.

Comment profiter de la vie quand on souffre de démence ? « Schoolstraat 41 » a récemment ouvert ses portes officiellement dans le centre de Wijnegem. Le projet se compose de 7 résidences assistées et d’un centre de soins de jour.

Les agréables logements assistés sont destinés aux personnes souffrant de démence et aux couples dont l’un des membres souffre de démence. L’initiative à petite échelle prévoit un encadrement professionnel pour les soins, bien que les soins autonomes soient stimulés. La mise à disposition d’un environnement de vie aussi naturel que possible et d’une bonne architecture peut contribuer à une qualité de vie constante et meilleure. Le site comprend également un centre de soins de jours : Het Klaverbad.

Het Klaverbad s’adresse aux personnes nécessitant des soins pour qui les soins en milieu domestique ne peuvent être organisés de manière suffisante pour offrir une bonne qualité de vie. Parallèlement, le centre vise à soulager les aidants, en prenant en charge les personnes nécessitant des soins à des moments déterminés.

Le centre de jour mise sur les contacts sociaux et sur un vaste éventail d’activités : visite au marché hebdomadaire, cuisine en groupe, etc. Tout le monde y est le bienvenu, tant les résidents de Schoolstraat 41 que les autres.

Les résidents seront entourés de soins accessibles, disponibles et à coût raisonnable. Mais les autres habitants de Wijnegem peuvent, eux aussi, compter ainsi sur un point de contact reconnaissable dans le centre de Wijnegem pour un vaste éventail de soins.
Chaque appartement sera équipé de la technologie VITAL de Senso2me. Ce système d’alarme personnel novateur est une combinaison de capteurs intelligents, de boutons pratiques ainsi que d’une application de soins permettant à la personne de résider de manière autonome pendant plus longtemps. Les capteurs sans fil et les boutons d’alerte mobile réagissent lorsqu’une situation inhabituelle se produit. Le système d’écoute et de communication orale avancé permet de joindre le résident en permanence. Le système est paramétré sur mesure pour chaque résident. Il permet ainsi de disposer d’éléments concernant la vie et les comportements des résidents, comme le moment où son ou sa partenaire quitte brièvement le logement. VITAL offre en outre une bonne vue des points nécessitant un soin plus particulier, et révèle les points faibles.

Nous pouvons ainsi permettre aux personnes souffrant de démence ayant ou non un partenaire de vivre aussi longtemps que possible au calme et de manière autonome dans cet environnement à petite échelle intégré dans la société et la vie quotidienne.

Un des objectifs est de mettre le projet et surtout les gens qui y vivent en contact avec le voisinage.  Des sessions d’information seront assurées à l’adresse des riverains et des commerçants.

Astor, le bureau d’architectes Osar, Van Roey et le CPAS de Wijnegem ont uni leurs forces pour réaliser ensemble ce projet résidentiel unique.

Lisez également le reportage dans Gazet van Antwerpen. Photos : Osar architecten et Jan Auman.