Présentation officielle de De Nieuwe Dokken

24-11-2016

Le projet résidentiel De Nieuwe Dokken à Gand a été présenté pour la première fois au grand public le lundi 21 novembre en soirée. Avec plus de 600 intéressés, le projet a rempli l'équivalent de trois salles du Kinepolis Gand. Mais... si l’on va au cinéma, c’est quand même pour voir un beau film, non ?  Non, l'endroit n'était pas choisi au hasard... Visionnez ici notre film, véritable source d’inspiration.

DE NIEUWE DOKKEN : UN NOUVEAU BOUT DE SCANDINAVIE À GAND

Ce nouveau quartier résidentiel, situé entre le Schipperskaai et la Koopvaardijlaan, du côté est du Handelsdok, promet de devenir un nouveau bout de Scandinavie à Gand. L’accent est mis sur l’expérience de vie et la durabilité. Vie au bord de l’eau, vue sur la ville et orientation au sud-ouest sont quelques-uns des atouts majeurs du projet. Ajoutez-y une robuste couche de durabilité et vous avez tous les ingrédients pour faire de cet endroit LE quartier du futur !

PLUS DE 400 APPARTEMENTS ET MAISONS

De Nieuwe Dokken accueille plus de 400 appartements et habitations unifamiliales, des penthouses luxueux, des appartements compacts et des logements unifamiliaux. Un espace suffisant est accordé à la proximité, avec des commerces de détail, des établissements horeca et des bureaux. Le quartier accueillera également une école fondamentale, une crèche, ainsi que d’innombrables infrastructures récréatives, le tout entouré d'eau et de verdure. Un véritable bout de Copenhague à Gand, donc. Pour le nouveau quartier, le succès est retentissant : de très nombreux appartements étaient déjà vendus au moment du lancement. « Il ne fallait pas tarder à se décider ! » 

UNE DURABILITÉ QUI ÉLARGIT LES LIMITES DE LA CONNAISSANCE

De Nieuwe Dokken est un projet mené en partenariat avec SOgent et la ville de Gand. La proposition de projet qui a permis à Vanhaerents Development, Re-Vive et Van Roey d’être sélectionnés parmi plus de 13 candidats est parfaitement en phase avec les ambitions également poursuivies par la ville de Gand en matière de durabilité.

Pour mettre encore plus en évidence le caractère durable, un film a été tourné dans lequel le jeune compositeur et pianiste Mirek Coutigny joue du piano à queue sur un radeau flottant et navigant à travers le quartier. Un clin d’œil à Greenpeace, qui avait réalisé auparavant une vidéo similaire avec le compositeur italien Ludovico Einaudi. « Avec ce film, Greenpeace dénonce le changement climatique et le rôle de l’humain dans celui-ci », explique Wouter Demuynck, CEO du promoteur Schipperskaai Development. « Au travers de notre film et de notre projet, nous voulons apporter notre réponse. »